CALENDRIER DES TRAVAUX – FIN DE PRINTEMPS – 15/20 MAI A FIN JUIN

Les dates de ce calendrier sont valables pour des régions de climat tempéré, sous exposition ensoleillée. Elles sont à reculer au nord et à l’est, en montagne, dans toutes les zones froides en général. Elles sont à avancer dans le sud, en zone littorale ou lorsque vous cultivez à l’abri.

POTAGER

Semis en place :

Betteraves à salade, cardons, carottes, céleris à côtes et céleris-raves, cerfeuils, chicorées sauvages (Barbe-de-Capucin), choux à feuilles, choux-fleurs, choux-brocolis, courges et courgettes, cressons, haricots, laitues pommées d’été et d’automne, melons, navets, oseille, persils, poireaux, poirées, pois, radis.

Repiquage de plants:

Aubergines, basilic, choux, choux-fleurs d’automne, concombres et cornichons, courges et courgettes, laitues pommées d’été, poivrons, tomates.

A surveiller:

Pailler le sol des fraisiers. Pour tous les semis, protéger des limaces et escargots.

TRAITEMENTS SUR FRUITIERS

Pincement: cette technique consiste à tailler les jeunes rameaux avant qu’ils ne durcissent. En dirigeant la sève vers les bourgeons qui restent au dessous, on favorise ainsi leur transformation en bourgeons à fruits pour l’année suivante. Cette technique donne d’excellents résultats sur les pommiers et les poiriers.

Éclaircissage: lorsque les arbres sont surchargés de fruits, une régulation naturelle se produit, laquelle élimine une partie des fruits qui chutent très jeunes. Mais cette élimination naturelle est souvent insuffisante et les fruits restent de petite taille. L’idéal est de ne laisser qu’un fruit par bouquet, surtout chez les pommiers et les poiriers.

Traitements contre la tavelure et le ver des fruits: La tavelure (champignon) est surtout active par temps chaud est humide. Agir rapidement dès les premiers symptômes. Pour lutter contre le  carpocapse (ver des fruits) il n’y a malheureusement pas d’autre moyen que des traitements réguliers car les générations de papillons se succèdent et menacent en permanence vos récoltes. La seule solution biologique consiste à placer les fruits sous sachets individuels pour éviter tout parasite tout en les protégeant de la grêle. On remarque d’ailleurs que les fruits ensachés ont tendance à garder un épiderme plus fin et grossissent davantage.

LES FLEURS ANNUELLES

La floraison de l’aubépine marque la fin de tout risque de gelée. Vous pouvez alors mettre en place les espèces les moins résistantes au froid: Bégonias, Impatiens, Coléus ainsi que les plantes bulbeuses que sont les Cannas, les Bégonias et les Dahlias.

Vous pouvez procéder aux derniers semis de fleurs annuelles qui fleuriront alors en septembre. Citons notamment les Belles de Jour, les Capucines naines, les Clarkias, les Eschscholtzias, les Juliennes de Mahon, les Soucis. Vous pouvez mixer toutes ces fleurs pour obtenir des massifs colorés et champêtres. Pensez à protéger vos semis contre les limaces.

PLANTES VIVACES

Les passionnés peuvent semer les plantes vivaces qui fleuriront l’année suivante, après les avoir mises en place à l’automne à leur emplacement définitif. Cette technique économique permet de couvrir à peu de frais des rocailles ou de grands massifs.

PLANTES HIVERNÉES

L’utilisation de plus en plus fréquente des plantes méditerranéennes dans toutes les régions conduit à en rentrer un certain nombre en hiver. Il est maintenant temps de les sortir et de les placer sous exposition chaude et ensoleillée. Il en est de même des plantes d’intérieur, des orchidées et des cactées que vous pouvez sortir tout l’été à condition de les placer à l’ombre (sans être au nord, sauf en région très chaude).

BULBES A FLEURS

C’est le moment de mettre en place tous les bulbes de plantes à floraison estivale: Bégonias (terre légère), Cannas, Dahlias. Ils fleuriront d’autant plus vite que vous aurez préparé leur germination en caissettes ou en godets.

ROSIERS

Dès que la première floraison de vos rosiers est terminée, faîtes une taille sous le bouquet floral, juste au dessus de la première vraie feuille. Vous empécherez ainsi la formation des flruits qui épuisent inutilement les rosiers et vous favoriserez l’émergence de nouvelles pousses qui fleuriront à leur tour. Continuez à surveillez étroitement maladies et parasites, surtout après les périodes humides.

 

ARBRES ET ARBUSTES DÉCORATIFS

Rien de particulier à cette époque de l’année. Surveillez simplement les attaques de parasites ou de maladies sur les haies, très sensibles en raison de leur densité. Vous pouvez planter tous les végétaux en conteneur en arrosant copieusement.

PELOUSE

Tondez le plus souvent possible à cette époque. Vous limiterez ainsi le développement des mauvaises herbes. En période plus sèche, augmentez la hauteur de coupe pour éviter le dessèchement du coeur des touffes. Arrosez régulièrement si nécessaire, sans inonder. L’idéal reste un arrosage modéré (un à deux centimètres à toutes les semaines en période sèche.

Bon jardinage !

  • Jardinerie de Montesson

    52 bis, Av Gabriel Péri
    78360 MONTESSON