La plantation est l’élément le plus intéressant dans la création d’un jardin. Apporter des ambiances n’est pas très difficile. Il suffit de respecter certaines règles fondamentales qui vous permettront d’amener du volume, de la profondeur et une saisonnalité à votre jardin.

Bien choisir:

Plusieurs critères interviennent dans le choix des plantes:

  • – Les différentes formes d’arbres et d’arbustes donnent du volumes à vos massifs.
  • – La couleur des fleurs et des feuillages décoratifs vous permet d’apporter du relief.
  • – L’époque et la durée de floraison.
  • – Intéressez-vous aux fruits et baies décoratifs à l’automne et en hiver. Certains arbustes comme les Cornouillers ou les Erables ont un bois décoratif à cette même période.
  • – N’hésitez pas à mettre des arbres ou des arbustes caducs (qui perdent leur feuillage l’hiver) de manière à mettre en avant les feuillages persistants.

Bien planter:

Plus les formes, couleurs et textures seront variées, plus ces associations seront intéressantes. Il n’est pas obligatoire de remplir chaque coin du jardin avec une variété de plante différente.

En règle générale, nous vous conseillons de planter les végétaux en nombre impair de manière à apporter un aspect naturel à votre jardin.

Les plantations se font différemment suivant les époques et la présentation des plantes :

En racines nues : elles s’effectue pendant le repos végétatif de la plante. Le trou de plantation doit être suffisamment grand (environ 40 à 50 cm de côté).

Avant la mise en place de la plante, taillez les racines qui sont abîmées ou cassées ; taillez les branches afin de réduire d’un tiers leur longueur pour favoriser dans un premier temps la reprise.

Pralinez: cette opération consiste à trempez les racines dans un mélange d’eau et de  » Pralin « . Elle a pour but de favoriser le développement de nouvelles racines et par conséquent la reprise.

Placez la plante dans le trou, puis remplissez avec la terre additionnée à du terreau.
Tassez, effectuez une cuvette au pied de la plante et arrosez abondamment.

Pour les grands végétaux, positionnez un tuteur face aux vents dominants, avant la plantation.

En conteneur, en motte ou en godet : cette plantation s’effectue en théorie toute l’année. Il faut éviter les périodes de fortes gelées et de grosses chaleurs.

Les opérations sont les mêmes que les végétaux en racines nues. Seule la taille se limitera à la partie supérieure.

  • – Délimitez le trou (2 à 3 fois le diamètre de la motte).
  • – Creusez sur une profondeur de deux la hauteur de la motte.
  • – Enfoncez un tuteur, légèrement décentré du côté des vents dominants.
  • – Mélangez à la terre, 20% de fumure décomposée ou de terreau  » plantation  » et placez le tout au fond du trou.
  • – Démêlez délicatement les racines sans caser la motte.
  • – Placez la motte et utilisez un tuteur en travers du trou pour ajuster la profondeur de plantation.
  • – Remplissez avec de la terre enrichie restante.
  • – Tassez.
  • – Faite une cuvette et arrosez copieusement (remplir la cuvette 4 à 5 fois).
  • – Placez un lien souple.
  • – Paillez éventuellement avec de l’écorce de pin.
  • Jardinerie de Montesson

    52 bis, Av Gabriel Péri
    78360 MONTESSON